Fragilisation de la retraite des cadres

dans Retraite

Thème: Retraite
Date: 20/04/2011

Revenons à la source : l’Association pour la Gestion du fonds de Financement ou AGFF est l’organisme qui assure le surcoût des départs à la retraite avant 65 ans dans les régimes complémentaires ARRCO et AGIRC. 
Cette relation a été formalisée dans un accord en date du 25 novembre 2010 qui proroge ces négociations jusqu’au 30 juin 2011.

Concrètement, cet accord permet de partir à la retraite entre 60 et 65 ans avec une retraite complémentaire calculée sans abattement sous réserve d’avoir atteint la durée d’assurance et de cotisation requise en fonction de son année de naissance.
Cette disposition maîtresse devait être supprimée à compter du 1er juillet 2011.

Le 18 mars dernier, cet accord AGFF a été reconduit. Tout d’abord, les partenaires sociaux ont décidé de calquer les règles de fonctionnement des régimes complémentaires sur les âges de liquidation du régime général soit 62 et 67 ans. 
Ensuite, la disposition maîtresse a été reconduite au 31 décembre 2018.

Concernant les évolutions, il a été décidé une revalorisation de la valeur du point de 2,11% pour l’ARRCO et de 0,41% pour l’AGIRC seulement pour pallier les difficultés financières du régime. A terme ne serait-ce pas pour fusionner ces deux régimes ? 
Les cadres vont devoir se tourner vers un système de capitalisation, remettant ainsi en cause le socle de la retraite par répartition de 1947.

 


Partager l'article sur