CYBERATTAQUE WANACRY : VOS DONNÉES N’ONT PAS ÉTÉ ATTEINTES !

dans Informatique

Selon le site internet du gouvernement, « Une cyberattaque est une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant.  Elle cible différents dispositifs informatiques : des ordinateurs ou des serveurs, isolés ou en réseaux, reliés ou non à Internet, des équipements périphériques tels que les imprimantes, ou encore des appareils communicants comme les téléphones mobiles, les smartphones ou les tablettes.

Il existe 4 types de risques cyber aux conséquences diverses, affectant directement ou indirectement les particuliers, les administrations et les entreprises : la cybercriminalité, l’atteinte à l’image, l’espionnage, le sabotage.»

 

LA CYBERATTAQUE WANACRY : « UN CYBER-CHAO »

 

La cyberattaque mondiale du ransomware WanaCry a eu lieu le vendredi 12 mai 2017 et a atteint un niveau inédit. En effet, elle a fait  plusieurs centaines de milliers de victimes (200 000 systèmes informatiques : services hospitaliers du NHS Anglais, des sites industriels, le ministère de l’Intérieur de la fédération de Russie etc.) et cela dans 150 pays. Le logiciel malveillant cible uniquement les utilisateurs de Windows. Les cybercriminels ont réussi à contourner les dispositifs de sécurité, verrouiller les fichiers des utilisateurs et exigeaient une rançon. Il aurait seulement récolté 50 000 dollars. Alors, est-ce un test avant de mettre en œuvre une plus grosse attaque ? Malheureusement, à ce jour nous ne connaissons pas les motivations des cybercriminels !

La propagation à très grande vitesse du logiciel malveillant montre bien les limites de nos systèmes de défenses ! Les sociétés informatiques telles qu’AMC doivent donc anticiper ce type de problématique et mettre en œuvre les moyens nécessaires.

 

PROTÉGER SON ORDINATEUR DU VIRUS WANACRY

 

AMC vous encourage vivement à acquérir un réflexe simple permettant d’éviter de tels dommages : mettre à jour régulièrement votre ordinateur.
D’autres automatismes sont recommandés :

  • Ne pas ouvrir de fichier douteux
  • Ne pas cliquer sur des liens douteux
  • Ne pas ouvrir de mails auxquels vous ne connaissez pas l’expéditeur
  • Vérifier les mises à jour de votre antivirus et installez-les

Il est important de préciser que les Mac et les ordinateurs sous Linux ne sont pas concernés. En effet, la faille de sécurité est présente sur Windows uniquement.


AMC ÉPARGNÉ PAR CETTE ATTAQUE

 

AMC tient à rassurer ses clients sur ce point. En France, l’attaque a eu des conséquences plutôt modérées. Nous sommes aujourd’hui en mesure de vous garantir la sauvegarde de vos données présentes sur votre compte Capital Explorer. Les bases de données sont stockées chez notre partenaire Microsoft Azure qui n’a pas été attaqué.

C’est justement pour éviter ce type de situation inconfortable que nous avons choisi de collaborer avec Microsoft Azure qui est le cloud le plus fiable !  «  Azure permet de protéger vos ressources par le biais d’une méthodologie rigoureuse et en mettant l’accent sur la sécurité, la confidentialité, la conformité et la transparence ». AMC a prit le parti de choisir un service haut de gamme afin d’assurer à ses clients une totale confiance.

Pour plus de précisions, nous vous invitons à consulter la documentation relative à la sécurité informatique mise à disposition par le gouvernement https://www.ssi.gouv.fr/administration/bonnes-pratiques/.

 

 

Commentaire AMC

 

Dans un monde où nous sommes de plus en plus connectés, la cybercriminalité ne cesse de croître. Ce n’est pas pour autant qu’il faille céder à la panique et se débrancher d’Internet. Des gestes simples permettent de prévenir ce genre d’attaque, comme mettre à jour son PC et son anti-virus, éviter de cliquer sur des liens douteux ou encore de ne pas ouvrir des mails dont vous ne connaissez pas l’expéditeur. AMC est conscient de tous ces risques. Nous nous efforçons de mettre en place des solutions adaptés à vos besoins et aux risques qui les entourent. C’est pour cette raison que nous avons choisi un hébergement sûre et fiable, celui de Microsoft Azure.

 

– Johan POUGET, développeur chez AMC


Partager l'article sur