Le contrôle des accès sécurisé : La tranquillité du conseiller, un objectif capital pour AMC !

dans Actualités développement

Nous notons aujourd’hui un grand nombre de cabinets travaillant de façon collaborative. En effet, l’outil numérique du conseiller doit pouvoir proposer un accès hiérarchique à l’ensemble des collaborateurs. Mais se pose la question du contrôle des accès si les associés travaillent conjointement sur Capital Explorer. C’est pour cette raison qu’AMC a jugé nécessaire de sécuriser cet aspect, essentiel pour la tranquillité du conseiller.

 

Protection_des_donneesCapital Explorer est un outil qui ne cesse de s’améliorer et de proposer à ses utilisateurs des fonctions au plus près de ses besoins. La sécurité de ses données en est un !

Notons que la notion de « hiérarchisation » est une fonction qui existe depuis plusieurs années, le cabinet peut choisir de donner un rôle à l’ensemble de ses collaborateurs (manager ou conseiller) et de lui affecter des identifiants de connexion.

Chacun a donc la possibilité de travailler sur le même compte mais avec des accès différents. Cela permet de donner de la visibilité ou non sur les dossiers.

Grace à un récent développement le conseiller notera une évolution quant au statut de sa fiche client. En effet s’il travaille de façon collaborative avec d’autres utilisateurs du compte, il observera l’activité d’une fiche.

Cela se traduit par l’ajout de symboles indiquant le statut de la fiche.

 

dark-eye

 

Un œil =  Vous pouvez consulter en lecture seule

 

edit

 

Un stylo =  Vous pouvez consulter et modifier

 

locked-padlock

 

Un cadenas = La fiche est verrouillée par vous-même

 

 

Le conseiller peut alors travailler sur le dossier d’un client et son collaborateur en sera informé automatiquement grâce à l’indication du logo.

Un verrouillage de 4h00 est prévu à cet effet mais le premier utilisateur à bien-entendu la possibilité de la déverrouiller à tout moment et la fiche est déverrouillée à chaque fermeture de Capital explorer.


Partager l'article sur